Comment prendre un virage en moto?
9 février 2021
Voir tous

Ma rencontre brûlante avec la Honda Fireblade 2020 !

Ma rencontre brûlante avec la Honda Fireblade 2020 !

Le cœur a ses raisons, que la raison n'ignore pas...

Nous sommes heureux d’accueillir la nouvelle HONDA CBR1000RR-R Fireblade cette année. Depuis la dernière version en 2017, nous commencions légèrement à nous impatienter ; 13 ans d’histoire pour cette grosse bête avec en prime, le palmarès de la moto la plus titrée au TT de l’île de Man. What Else?

Entre nous ; Je dirais que cette marque est un palmarès à elle toute seule. Quand on se penche un peu, sur l’histoire de sa création et de son évolution, ayons la décence de s’incliner non ? Mais, il y aura toujours des grincheux pour dire que ces motos sont molles et des petits rigolos pour comparer ces motos à leur tondeuse à gazon. Croyez moi, je sais de quoi je parle (Rire). Mais soyons objectif, chaque constructeur a ses points forts et mon kiffe, c'est de les reconnaître pour chaque machine que j'essaie.

Un peu plus de 2 ans pour sortir la nouvelle version. Mais qu’est-ce qui a changé ?

Déjà revenons un peu sur l’historique dans les grandes lignes. Le premier CBR 1000 est sorti en 1987, mais, la première version à arborer le nom « Fireblade » est la CBR900RR en 1992.

Le premier 1000cc Fireblade, arrive en 2004, mais, la concurrence, chez Suzuki et Yamaha était déjà bien installée. Pourtant elle avait quand même quelques atouts technologiques à vanter:

- Double injection, - Nouvelle suspension arrière, - Echappement en position haute - Amortisseur de direction électronique.

La version 2008, fait mouche auprès des consommateurs, et fans de la marque Japonaise. Honda réussissait, enfin,  à challenger les constructeurs concurrents, sur leurs terrains de jeux.

En 2009, Honda sort une réelle innovation qui gardera l’avantage durant 2 ans, avant que Kawasaki, ne s’y mette aussi. L’option C-ABS !

Puis une version 2012 où Honda fêtait à la même occasion, les 20 ans du modèle CBRRR. (Perso j’adore, nouveau style, changement de gueule et des avancés techniques Waouh !)

Et enfin le modèle 2017 qui a tenu ses promesses sur la performance électronique et son rapport poids/puissance entre autres.

Quand est-il de cette nouvelle « Lame de feu » version 2020 ?

Après un essai sur route, je peux vous dire que j’ai largement regretté de ne pas l'avoir essayer sur un circuit. Cette machine sort d’une autre galaxie. Cette fois-ci HONDA a frappé fort. Aussi bien sur l’esthétisme que sur les équipements. C’est tout simplement WHAOU ! Elle existe aussi en version SP.

Beauté divine !

201 kg d’élégance. Il n’y a rien à redire sur cette version 2020. Ses courbes sont agressives. Les clignotants LED sont intégrés dans les rétroviseurs. Les jantes sont originales. Les feux avant et arrière sont design. C’est canon !

La position à la Marquez !

Les adeptes du Moto GP peuvent commencer à s’entrainer pour maintenir la position du crapaud. Les coudes en avant, les genoux pliés et Tic et Tac… 30 minutes après bye bye vos poignets. Cette coquine est très haute du derrière et je vous le confirme : la position de conduite ne fera pas bon ménage avec les amoureux des longues ballades à la cool. C’est clair qu’au niveau ergonomie, il ne faut pas trop lui en demander.

Maniabilité et confort de conduite xxl !

Un vélo de 214 chevaux. OH MY GOD ! Même si la position peut déranger sur le long terme, au niveau de la prise en main, c’est juste le feu. Les jambes sont stables et en appuis sur les cale-pieds ; certes un peu hauts .Le réservoir est énorme mais bizarrement ne gène pas le buste pour trouver sa position. Le confort derrière la bulle est comparable à la charentaise de papy, fourrée, pure laine de lama. Avec mon petit mètre 65, ma tête est camouflée derrière et c’est tout simplement un niveau de confort extrême. Je pense que ces ressentis seront différents en fonction des gabarits de chacun.

Pour qui est cette moto ?

Soyons  clairs,  ce monstre est une machine de guerre qui s’adresse aux passionnés(es) de l’hyper-sportive et des arsouilles sur circuits. Amis Roadtripeurs oubliez ! Sauf si vous avez des actions chez le kiné du village.

En fait, je ne vois pas comment exploiter ce bébé en dehors d’une utilisation à haute vitesse. En 3 secondes, les chiffres sur le compteur dépassent l’entendement. C’est juste hyper sympa pour frimer en ville mais est-ce bien cela l’intérêt d’un tel investissement ? Le prix pour cette version démarre à 22 099 euros.

Quelles sont ses concurrentes ?

Elles sont toutes différentes, avec chacune leurs qualités et leurs défauts mais s’il fallait mettre la CBR 1000 RR-R dans une catégorie, ce serait celle-ci :

BMW S1000R - Kawasaki ZX10R - Yamaha R1 - Ducati Panigale V4 - Susuki 1000 GSXR 

Qu’est ce que je changerais sur ce modèle ? 

Sans hésiter, j’améliorerais, la forme de la boucle, pour être un peu moins sur l’avant et s'écraser les poignets sur le guidon. En même temps, 3 ans avec une épicondylite osseuse! Ca traumatise un peu... Je vous en parlerais d'avantage sur un article Bien-être.

Je ne suis pas fan du système de démarrage sans clé et du full électronique. Un bon vieux neiman ferait bien l’affaire. Soyons moderne quand même, j’aurais aimé un coloris au choix en plus. (Je trouve que les anciennes versions en blanc sont sublimes) et j’aurais choisi d’autres jantes. Celles-ci ne manquent pas d’originalité mais ne sont pas pratiques à nettoyer.

Qu’est ce que je préfère ?

Je pourrais me contenter de dire, « tout ce que je n’ai pas cité plus haut » mais pour vous donner vraiment, mes coups de cœur sur cette moto, mes kiffes, ce sont :

- Les phares et les feux arrières. Ils sont agressifs, visibles et s’intègrent parfaitement à la coupe des carénages, - Les clignotants dans les rétroviseurs. Moi qui suis une adepte des clignotants visibles mais jolis. J’ai tout de suite craqué, - Le feeling général pendant le roulage. C’est une moto rassurante. Je me suis sentie tout de suite en confiance et j’ai retrouvé des sensations perdues dans les courbes. - Le déclenchement des Watts, passé les 7000 tours/min. C’est monstrueusement addictif. C'est-à-dire que, tu prends un coup de pieds aux fesses et en plus avec une puissance sonore juste magnifique.

Pour conclure cette merveilleuse rencontre, je dois dire que quelques semaines après ce moment merveilleux, l’émotion est encore palpable. C’est un réel coup de foudre. Visuellement déjà et puis ensuite lors du roulage. C’est un peu comme dans la belle et la bête (Désolée, c’est mon Disney préféré hihi) au début, la bête impressionne la belle et ensuite, forcée de constater la puissance de sa douceur, la belle tombe raide love…

Ils vécurent heureux ensemble quelques minutes mais nuent pas d’enfant car la belle est fauchée et à du rapporter la bête chez @AR Moto Honda Rouen. Fin.


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Your Cart
    Your cart is emptyReturn to Shop